Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 07:00
L’histoire, les histoires que nous vivons sont issues des décisions économiques et politiques. Et c’est bien par le storytelling que ces histoires se répandent, car nous sommes une civilisation narrative.

 

Mais qui sont ceux qui les prennent ces décisions, et qui les font ces histoires ? Pas forcément ceux qu’on imagine.


En mars 2009, la société de conseil First & 42nd a publié son premier Observatoire des influences.


On y découvre qui sont ceux qui font les oreilles que l’on a dans les oreilles.

Pour 67 à 70 % des Français, les différentes politiques suivies tant par les gouvernements que par les collectivités locales sont décidées sous l’influence de groupes d’intérêt ou de lobbies.

Les grandes entreprises et les banques sont considérées comme étant les acteurs les plus influents sur la politique économique, avec, en troisième position, les hauts fonctionnaires.

Bref, les histoires sont le fait d’arbitrages a minima entre les différentes influences pas si différentes que cela en fait, puisque le dialogue se fait « entre gens de bonne compagnie ».


Les banques et les grandes entreprises sont d’ailleurs également jugées comme ayant le plus d’influence sur la société en général, suivies par les médias (qui leur appartiennent).

Les PME, les artisans, les syndicats de salariés, l’opinion publique, c'est-à-dire les acteurs de terrain, n’ont pratiquement aucune prise sur les histoires qu’ils vivent.


Conclusion, par le fondateur de First & 42nd, Xavier Delacroix : « cette étude renforce notre analyse selon laquelle on observe une dissociation de plus en plus marquée entre influence et pouvoir d’une part et légitimité d’autre part : ceux à qui l’on reconnaît de l’influence sont dépourvus de légitimité à l’exercer tandis que ceux à qui l’on confère une légitimité et une pertinence à agir sont largement impuissants ».


Rien de révolutionnaire, mais rien de rassurant non plus.

On attend les prochaines études de la série, à venir dans l’année : sur le personnel politique et sur les chefs d’entreprises.

Plus de posts sur le storytelling politique : Nicolas Sarkozy fait dans le viral et Sarko : des couacs dans le scénario ?


Bookmark and Share

Partager cet article

Repost 0
Published by Storytelling - dans Bases
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Storytelling
  • Storytelling
  • : Le storytelling ? C'est raconter une histoire, pour être plus efficace en management, marketing et ailleurs ! Raconter des histoires ? OK, mais des histoires authentiques, saines, pas des "bobards". Sinon ce serait trop facile. Et puis, l'objectif, ce n'est pas de duper, "d'arnaquer" pour parler plus clairement, mais simplement d'être plus performant. Si, si, c'est possible, sans berner personne ! Nos offres de formation Storytelling : http://www.storytellingfrance.com
  • Contact

Storytelling, le livre

Recherche

Catégories

Des livres


J'écris aussi des livres... qui racontent des histoires, bien-sûr, le storytelling n'est jamais loin.

 

Un météore dans la tête


Mangez sauvage


Grand-Papy malgré lui

Il était une croix


Nouveauté : Rires post-mortem