Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 07:00
C’est une actualité de storytelling : voilà une histoire qui s’oppose à l’histoire dominante que l’on nous raconte.

Alors que le discours majoritairement entendu ces derniers temps délivre un message qui se résume à « plus de disponibilité pour son emploi et son employeur, plus d’heures de travail ; la France est le pays où l’on travaille le moins ; on nous considère partout comme des privilégiés… », une étude de l’Université de Melbourne en Australie vient raconter le contraire.


La conclusion principale de l’étude est que « les employés sont plus productifs si on leur permet d’utiliser l’Internet au travail pour leurs loisirs. »

L’étude est chiffrée : dans une limite, raisonnable, de moins de 20 % passés à surfer sur le web pour s’amuser, la productivité au travail est supérieure de 9 % par rapport aux collaborateurs qui s’en abstiennent.


L’étude constate aussi avec amusement que les entreprises dépensent des millions pour bloquer l’accès de leurs employés à des applications telles que Facebook ou des boutiques en ligne, sous le prétexte, apparemment erroné, que de tels comportements leur feraient perdre des points de productivité.


D’autant que l’abstinence d’Internet ludique au travail est un mythe : parmi les 300 employés interrogés dans le cadre de l’étude, 70 % avaient une activité ludique sur le web pendant leurs heures de travail.


Parmi les activités les plus pratiquées, la recherche d’infos produits, la lecture de sites de news ; les jeux online arrivent en 5ème position, et YouTube en n°7.


Les auteurs de l’étude pointent l’utilité de petits breaks ludiques, comme autant de respirations nécessaires pour pouvoir ensuite se reconcentrer de manière plus forte sur son travail.

Gare cependant à l’addiction, qui, là, rend improductif.


Voilà en tout cas une « narrative » qui vient donner un coup de vieux à l’histoire la plus entendue (et écoutée ?) du moment.

Un autre post sur l'usage de l'Internet :
La semaine type d'un ado : le schéma d'une histoire


Bookmark and Share

Partager cet article

Repost 0
Published by Storytelling - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Storytelling
  • Storytelling
  • : Le storytelling ? C'est raconter une histoire, pour être plus efficace en management, marketing et ailleurs ! Raconter des histoires ? OK, mais des histoires authentiques, saines, pas des "bobards". Sinon ce serait trop facile. Et puis, l'objectif, ce n'est pas de duper, "d'arnaquer" pour parler plus clairement, mais simplement d'être plus performant. Si, si, c'est possible, sans berner personne ! Nos offres de formation Storytelling : http://www.storytellingfrance.com
  • Contact

Storytelling, le livre

Recherche

Catégories

Des livres


J'écris aussi des livres... qui racontent des histoires, bien-sûr, le storytelling n'est jamais loin.

 

Un météore dans la tête


Mangez sauvage


Grand-Papy malgré lui

Il était une croix


Nouveauté : Rires post-mortem